Articles By admin

Julie MENARD- La fière Lindamire / Isabella, « Prima donna »

theatre 022 (853x1280)Comédienne et autrice, Julie Menard suit une formation au Conservatoire du 14ème arrondissement de Paris tout en menant des études théâtrales à la faculté de Censier.
Elle commence par jouer sous la direction de Christian Benedetti au Théâtre Studio d’Alforville dans L’Amérique, suite de Biljana Srbljanovic. A vingt ans, elle écrit sa première pièce Une Blessure trop près du soleil éditée par l’Œil du souffleur. En 2007, elle rejoint la Compagnie Italique dirigée par Valérie Grail comme comédienne puis devient artiste associée durant les cinq années de résidence de la Compagnie à Rosny-sous-Bois . Elle joue et collabore à ses neufs dernières créations parmi lesquelles : Les Travaux et les jours de Michel Vinaver, Mademoiselle Julie d’August Strindberg, Ouasmok de Sylvain Levey, Lettre au directeur du Théâtre de Denis Guénoun ou L’Atelier de Jean-Claude Grumberg...
En 2012, elle obtient une résidence d’écrivain avec le Conseil Régional d’IDF en association avec la Cie Italique et est accueillie en résidence à La Chartreuse. Elle écrit L’Envol, drame rock sur l’adolescence en collaboration avec le compositeur Stefano Genovese, inspirée par de jeunes gens rencontrés lors d’ateliers d’écriture et de jeu en Seine-Saint-Denis.
En 2016, elle est en résidence à La Chartreuse pour l’écriture d’une pièce musicale Dans ta peau en collab. avec le compositeur Romain Tiriakian et joue au Théâtre de Belleville Fugue en L mineure de Léonie Castel mis en scène par Chloé Simoneau, prix du public lors du dernier concours de mise en scène du Théâtre 13.

 

 

Oui, oui, votre disgrâce attire mon amour.
Vous n’étiez pas à moi, Seigneur, avant ce jour :
Les soins de cet État vous occupaient sans cesse,
Et vous étiez à lui plus qu’à votre maîtresse ;
Votre cœur, possédé par tous ces soins divers,
Me confondait souvent avec tout l’univers.
Cette confusion en amour est fatale.
Je te rends grâce, exil, tu m’ôtes ma rivale :
Aujourd’hui je triomphe, il n’est plus de faveur,
Et Moncade pourra me donner tout son cœur.
Que d’innocents plaisirs cet exil nous prépare !

Marine SEGALEN – Le fidèle Don Alvar / Flaminia, comédienne travestie

MarineAprès une formation au cours Simon et chez Vera Gregh, elle intègre le cycle professionnel des conservatoires des VI, X et XIIIèmes arrdts de Paris sous la direction de J.-L. Bihoreau et J.-P. Martino. Parallèlement, elle participe à la création de la compagnie Melocotton, sous la dir. de Stéphan Druet.
Elle est mise en scène par Jean-Pierre Hané ou Philippe Ferran dans le répertoire classique (Feydeau, Guitry, Molière, Courteline), participe à de nombreuses créations contemporaines sous la direction de Thierry Lavat, Roméo Castelucci ou Éliane Boeri ainsi qu’à de nombreux spectacles pour enfants. Chroniqueuse télé pour France 2, elle aborde aussi le café-théâtre avec Yannick Blivet et Xavier Poulliat, ou encore Patricia Koseleff.
On peut la voir dans diverses séries télé (La Crim, Avocats et Associes, Julie Lescaut et récemment Mongeville…), dans des publicités réalisées par G. Jugnot (entre autres), dans de nombreux courts-métrages, et l’entendre dans diverses fictions radiophoniques de France Culture.
Depuis 2011, elle travaille pour la Compagnie des Petits Champs, la compagnie de Daniel San Pedro et Clément Hervieu Léger (de la Comédie-Française) dont elle fut l’assistante sur L’Epreuve de Marivaux (tournée en CDN), le théâtre des Salinières à Bordeaux, la Compagnie Eklozion, tout en continuant ses ateliers théâtre pour adultes et pour enfants en difficulté (ITEP…).
 

 

Je ne le puis nier, votre auguste présence

Ne saurait me contraindre à garder le silence.

Moncade m’est connu, c’est moi, Seigneur, c’est moi

Qui vous puis mieux que tous répondre de sa foi :

Seul j’ai vu ses desseins, seul j’ai lu dans son âme.

On cache ses défauts à l’objet de sa flamme :

Adorant Lindamire, on pourrait présumer

Qu’il feignait des vertus pour se faire estimer ;

Mais moi qui l’observais avec un soin extrême,

Et qu’il aima toujours à l’égal de lui-même,

C’est moi qui, le voyant accusé à mes yeux,

Dois repousser, grand Roi, ce trait injurieux.

Anne COSMAO – La coquette Done Elvire / Florinda, « Prima donna »

Anne Cosmao
Après des études d’histoire, Anne Cosmao suit des cours de théâtre dans les conservatoires de la ville de Paris sous la direction de Jean-Pierre Martino et de Jean- Louis Bihoreau. Ce dernier l’intègre à sa compagnie professionnelle et la met en scène notamment dans des pièces de Ionesco, Musset,  et Montherlant.
Par la suite, elle jouera dans L’Echange de Paul Claudel (mise en scène B. Wacrenier) et Kalledewey de Botho Strauss (mise en scène T. Barèges).
Elle ira à Shanghaï interpréter  Écrire et L’Homme atlantique de Maguerite Duras mis en scène par Denis Bolusset .
La comédie fait aussi partie de son répertoire, tel que La Veuve rusée de Goldoni (mise en scène Vincent Viotti) ou Un tailleur pour dames de Feydeau (mise en scène Cécile Rist). Et dernièrement elle chante et joue dans des comédies musicales, Les Divas de l’obscur (mise en scène Stephan Druet) et Le Chat niché (spectacle tout public).
Au cinéma, elle a tourné avec Frédéric Schoendoerffer et Manuel Poirier, et a participé à des courts métrages de jeunes réalisateurs.
Elle prête également sa voix pour des documentaires, des séries radiophoniques et des lectures lors de festivals.
Sa première mise en scène, Les Insomniaques de Juan Majorga fut selectionnée au festival du Théâtre 13.
 

 

Je sais ce qu’est la gloire et le parfait amour,

Mais je crains la disgrâce, et j’aime fort la Cour.

Les yeux les plus brillants sont ternis par les larmes,

Et trois jours de chagrin moissonnent bien des charmes :

Moi j’aime un peu les miens, et pour les voir durer,

Dès longtemps j’ai fait vœu de ne jamais pleurer.

Voilà mon sentiment ; à quoi qu’on me l’impute,

Je ne veux point avoir là-dessus de dispute.

Si le chagrin vous plaît, partageons entre nous :

Vous pleurerez pour moi, moi je rirai pour vous.

Benjamin HADDAD ZEITOUN – Le cynique Clotaire / Arlequin de Mantoue

Benjamin Zeitoun
Après une formation au cours Simon, suivie de divers stages de théâtre et camera, sous la direction de Christian Benedetti, Patricia Stierlin et Nora Habib, Benjamin Zeitoun a alterné les classiques (Molière, Marivaux, Corneille, Hugo, Guitry, Feydeau) et Les créations contemporaines : Gène de tueur de Charles Aïwar, mise en scène Delphine Lalizou (Paris, New York, Avignon), L’Étourdissement de Joël Egloff, mise en scène de Luc Clémentin (Paris), Cyrano 2 de Cédric Clodic et Michel Vigneau, mise en scène de Pascal Légitimus (Théâtre le Splendid), et Le Grand Jour de Vincent Azé, mise en scène de Michelle Bernier (Théâtre le Splendid).
On a pu le découvrir en rôle récurrent dans Code Barge, short série sur TF1, dans plusieurs publicités en France et à l’étranger (Mikado, Loto, Coca Cola, La Raï…), ainsi qu'en guest dans Scènes de Ménage (M6), Nos Chers Voisins (TF1) et VDM (NT1). Au cinéma, il a été dirigé dans plusieurs longs métrages par Éric valette (Maléfique), Fouad Benhamou (Fixion), Yves amoureux (Le Double de ma moitié), Didier Tronchet (Le Nouveau Jean-Claude) et très récemment dans Afflicted de Clif Prowse et Dereck Lee (actuellement à l'affiche aux Etats-Unis et au Canada).
 

 

"Lindamire, au mépris de la fureur du roi,

Suit l’exil de Moncade et lui donne sa foi. (…)

Or l’exil de Moncade est dans une province

Où Lindamire peut presque autant que le prince :

Elle fut autrefois à ceux de sa maison,

Et peut-être ceci cache une trahison.

S’il est ainsi, Madame, une telle aventure

Nous va mettre à la Cour en très haute posture,

Le roi tenant de nous cet avis important.

De grâce, envisagez le rang qui nous attend :

Il n’est point de faveurs dont on ne nous accable,

Et nous pourrons remplir la place du coupable"

 

Cyrielle CARON

Cyrielle-Caron-5Diplômée en cycle de fin d'études en danse classique au Conservatoire National Régional de St Maur, Cyrielle Caron poursuit sa formation à l'école Internationale du jeune ballet de Paris Janine Stanlowa. En 1999, elle entre à l'école Nationale du Cirque Annie Fratellini en formation professionnelle, avec une spécialisation au trapèze fixe. Parallèlement elle se tourne vers la danse contemporaine en suivant les cours de Peter Goss. En 2003, elle obtient son diplôme d'État de professeure de danse classique. Elle suit l’entraînement régulier du danseur au Centre National de la danse à Pantin, notamment auprès de Wilfried Piolet(« barres flexibles ») , Sylvie Garnero (initiation à l'usage thérapeutique de la danse), Dominique Brun (travail de création/ recréation du sacre du printemps de Nijinsky) , Jean Christophe Paré (composition chorégraphique). Dans son travail, Cyrielle Caron est très intéressée par l'approche de l'analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé, les techniques somatiques (Feldenkrais, Alexander), les états de corps et la connaissance anatomique. Elle enseigne actuellement aux Conservatoires de Créteil et de Dreux.

Delphine BROUARD

BrouardDelphineAprès une formation de comédienne (auprès de Françoise Kanel), et des études d’art plastiques (diplôme de Créateur en communication et environnement publicitaire - Paris 1992-), Delphine Brouard a été assistante auprès des peintres scénographes Lucio Fanti, Roberto Platé, Titina Maselli, Jacques Gabel, Nicki Rieti,du plasticien Claude Lévêque sur de nombreux spectacles de théâtre et d’opéra (Théâtre du Rond-point des Champs–Elysées, Théâtre de Gennevilliers, Théâtre de la Madeleine, Théâtre Antoine, Mc 93 Bobigny, Quartz de Brest, Chorégie d’Orange, Opéra de Gand, de Lyon, de Marseille, Théâtre de la Scala, Théâtre Marrinsky, Opéra de Zagreb, Opéra Bastille).
Depuis 1991 elle signe ses propres créations, comme scénographe et costumière, pour de nombreux spectacles, mise en scène par différents metteurs en scène dont Olivier Coulon Jablonka (depuis 2006) , Guillaume Clayssen (depuis 2007), Régis Hébette (2010), Clément Hervieux Léger(2012), assiste à la scénographie Galin Stoev(depuis 2011), Guy-Pierre Couleau (2013), Gerard Desarthe (2014).
Dernièrement, elle a réalisé les costumes et décors de la pièce Ashes to Ashes, de Pinter, mis en scène par Gérard Desarthe au Théâtre de l’Œuvre. Elle poursuit leur collaboration pour sa mise en scène des Estivants de Gorki, à la Comédie-Française.
Au Conservatoire National d’art dramatique, elle travaille pour Mario Gonzales, Daniel Mesguich, Joël Jouanneau ,Gérard Desarthe, Michel Fau, Laurent Natrella.