Aller au contenu
Accueil » Contes des Fées, de Marie-Catherine d’Aulnoy

Contes des Fées, de Marie-Catherine d’Aulnoy

Trois fées sorties d’un livre content les aventures d’héroïnes métamorphosées en animaux, sous la plume de la plus prolifique conteuse du Grand Siècle, au son des compositrices de l’époque.

Après une vie mouvementée passée à tenter de se défaire d’un mari qui lui a été imposé alors qu’elle n’avait que 13 ans, après s’être exilée en Angleterre et en Espagne, la baronne d’Aulnoy s’établit à Paris en 1690 où elle passera ses quinze dernières années. Elle y ouvre un salon littéraire très prisé et publie ses premiers récits inspirés de sa vie d’aventure. C’est en 1697 que paraîtront les quatre volumes des Contes des Fées dans lesquels se trouvent quelques-uns des plus grands chefs d’œuvre du genre, dont L’Oiseau Bleu, La Belle aux cheveux d’or, ou encore La Princesse Printanière qui annonce le célèbre conte de La Belle et la Bête.

Aurore Evain restaure la mémoire de cette autrice oubliée et redonne à ces pépites littéraires l’éclat qui leur avait été ravi des siècles durant, accompagnées par des musiques composées par des femmes au XVIIe siècle. Ces airs classiques dialogueront également avec des chansons réalistes de compositrices du 20ème siècle, comme Colette Magny.

Spectacle Tout Public, à partir de 6 ans

Création : Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt (14 – 16 avril 2022)

Au Festival Off d’Avignon du 7 au 28 Juillet à l’Espace Alya.

Le spectacle est une adaptation, sous forme de diptyque, de deux contes : Belle aux cheveux d’or et Chatte blanche.

Tout au long du mois de juillet, la compagnie La Subversive alternera les deux contes un jour sur deux.

Durée du spectacle : 50 minutes

Adaptation et mise en scène : Aurore Evain

Direction musicale : Amal Allaoui

Avec Nathalie Bourg, Amal Allaoui (chant lyrique), Alice Trocellier (viole de gambe)

Musique : Élisabeth Jacquet de la Guerre, Barbara Strozzi, 

Costumes : Tanya Artioli

Scénographie : Carmen Mariscal

Coproduction Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt – Avec le soutien du Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon (résidence)

Crédit Photos : Mirza Duraković

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.