Articles By admin

« Apéro-Rencontres » autour de La Folle Enchère, de Madame Ulrich, au Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie de Vincennes (nov-déc 2019)

En amont de la représentation de La Folle Enchère de Madame Ulrich au Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie de Vincennes (du 28 nov. au 8 déc.), La Subversive propose des « Apéros-Rencontres » ou « Café-Rencontres », selon l’heure !, les 1er, 5 et 7 décembre 2019.

L’entrée est gratuite mais réservée aux personnes détentrices d’un billet pour le spectacle de La Folle Enchère. La jauge étant limitée (25 personnes), la réservation est indispensable auprès de la compagnie : contact@lasubversive.org

 

 

  • dimanche 1er décembre : « Café-Actrice », 16h-16h45

Rencontre animée par la metteuse en scène Aurore Evain autour de ses recherches sur L’Apparition des actrices professionnelles en Europe, aux XVIe-XVIIe siècles (L’Harmattan) et la place du travestissement dans le répertoire des premières comédiennes.

Les actrices ne furent pas de tout temps les bienvenues sur la scène de nos théâtres. Leur apparition, entre le XVIe et le XVIIe siècles, suscita de vives polémiques. Pourtant, partout où elle fut accueillie, l’actrice évinça l’acteur travesti, et devint en quelques années une figure centrale du théâtre. Pourquoi les femmes, jusqu’alors bannies du jeu dramatique, furent-elles soudain fêtées sur la scène théâtrale européenne ? Comment cette révolution scénique put-elle s’opérer ? Quelles en furent les conséquences ? Ce Café-rencontre vous invite à découvrir les premières comédiennes. A travers cette nouvelle figure de la création, se dessinent en effet les profondes mutations culturelles qui agitaient l’époque, et dont le théâtre se faisait l’écho. De la prostituée à l’artiste accomplie, des personnalités variées et inattendues émergent de cette Histoire originelle de l’actrice.

 

  • Jeudi 5 décembre : « Apéro-Autrices», 19h30-20h15

Rencontre animée par la metteuse en scène Aurore Evain, qui reviendra sur ses 20 ans de recherche et création autour du Théâtre des autrices de l’Ancien Régime, de Marguerite de Navarre à Olympe de Gouges, de la recherche à la mise en scène, en passant par l’édition.

150 autrices ont écrit du théâtre sous l’Ancien Régime et se sont illustrées dans tous les genres : tragédie, comédie, farce, tragi-comédie… Plusieurs ont été jouées à la Comédie-Française, traduites dans d’autres pays européens, puis effacées des dictionnaires et histoires littéraires, malgré la qualité de leurs oeuvres. Aurore Evain reviendra sur ces figures d’autrices, leurs parcours, leurs oeuvres, et sur les mécanismes qui ont conduit à cette effacement, dont les autrices d’aujourd’hui payent encore le prix en terme d’invisibilisation et d’empêchement.

 

  • Samedi 7 décembre : « Café-Ulrich», 16h-16h45

Rencontre animée par la metteuse en scène Aurore Evain, autour de la libertine Madame Ulrich, de sa vie, et de son unique pièce La Folle Enchère.

Fille d’un musicien du roi, Madame Ulrich (née vers 1665 et morte après 1707) est une autrice de théâtre et éditrice française. Elle est l’une des trois autrices à avoir fait jouer une pièce à la Comédie-Française au XVIIe siècle. Elle fut aussi l’amie de Jean de La Fontaine, à qui elle rendit hommage un an après sa mort en éditant ses Œuvres posthumes. Mariée très jeune à une vieux barbon, Mme Ulrich s’affranchit très tôt de la tutelle maritale, multiplia les amants, fréquenta les cercles de jeux parisiens. Elle en paya le prix fort : régulièrement surveillée par la police sur les ordres du roi, elle fut emprisonnée au Refuge, aux Madelonnettes et à l’Hôpital Général, centre de corrections pour les femmes dites de « mauvaise vie ». Son parcours retrace surtout celui d’une autrice et éditrice intégrée dans le courant libertin de son temps, dont la reconnaissance auctoriale et la création littéraire furent violemment contrariées par les conditions sociales et morales imposées aux femmes.

 

« Apéro-Rencontres » autour du Favori, de Madame de Villedieu au Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie de Vincennes (mai 2019)

En amont de la représentation du Favori  de Madame de Villedieu au Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie de Vincennes (du 9 au 19 mai), La Subversive propose des « Apéros-Rencontres » les 10 et 16 mai à 19h30 et le samedi 18 mai à 15h00. 

L’entrée est gratuite mais réservée aux personnes détentrices d’un billet pour le spectacle du Favori. La jauge étant limitée (25 personnes), la réservation est indispensable auprès de la compagnie : contact@lasubversive.org

 

 

  • vendredi 10 mai : « Apéro-Autrice », 19h30-20h15

Rencontre-dédicace autour de En compagnie : Histoire d’autrice de l’époque latine à nous jours par Aurore Evain, suivie de Presqu’Illes, comédie de Sarah Pèpe, à l’occasion de la parution de la recherche d’Aurore Evain aux éditions iXe. En présence d’Aurore Evain et de Sarah Pèpe.

Retour sur la longue histoire de ce mot et sur l’histoire même de cette recherche commencée il y a vingt ans par Aurore Evain : la réappropriation de ce féminin par de nombreuses autrices contemporaines, sa diffusion sur les réseaux sociaux, dans les médias, milieux militants, théâtreux, universitaires, l’adaptation de son histoire en BD, puis au théâtre… Un élan qui aboutit à la reconnaissance d’ « autrice » par l’Académie française en 2019. Découvert dans les registres de comptes de Lagrange, le comédien de Molière, alors qu’Aurore Evain menait une étude sur Le Favori de Madame de Villedieu, « autrice » aujourd’hui remonte sur les planches avec l’adaptation théâtrale de Sarah Pèpe. Au commencement était autrice… et autrice devint théâtre !

 

  • Jeudi 16 mai : « Apéro-Actrice », 19h30-20h15

Rencontre animée par la metteuse en scène Aurore Evain autour de ses recherches sur L’Apparition des actrices professionnelles en Europe, aux XVIe-XVIIe siècles (L’Harmattan), à l’occasion de la représentation exceptionnelle du soir, où le rôle du favori sera interprété par une actrice travestie, Marion Casabianca.

Les actrices ne furent pas de tout temps les bienvenues sur la scène de nos théâtres. Leur apparition, entre le XVIe et le XVIIe siècles, suscita de vives polémiques. Pourtant, partout où elle fut accueillie, l’actrice évinça l’acteur travesti, et devint en quelques années une figure centrale du théâtre. Pourquoi les femmes, jusqu’alors bannies du jeu dramatique, furent-elles soudain fêtées sur la scène théâtrale européenne ? Comment cette révolution scénique put-elle s’opérer ? Quelles en furent les conséquences ? Cet Apéro-rencontre vous invite à découvrir les premières comédiennes. A travers cette nouvelle figure de la création, se dessinent en effet les profondes mutations culturelles qui agitaient l’époque, et dont le théâtre se faisait l’écho. De la prostituée à l’artiste accomplie, des personnalités variées et inattendues émergent de cette Histoire originelle de l’actrice.

 

  • Samedi 18 mai, à 15h : « Apéro-Villedieu », 15h-15h45

Rencontre animée par la metteuse en scène Aurore Evain, qui présentera Madame de Villedieu et sa pièce, et reviendra sur les 15 ans de recherche et création qui ont permis de remettre en scène Le Favori sur des scènes professionnelles en France et à l’étranger. Elle évoquera également les liens entre cette tragi-comédie et le couple Nicolas Fouquet – Marie-Madeleine de Castille.

En s’inspirant du plus grand scandale politique de l’époque moderne – le procès de Nicolas Fouquet -, Madame de Villedieu livre une audacieuse et satirique réflexion sur la naissance de la monarchie absolue et la politique-spectacle. Véritable pièce à clés, Le Favori met également en scène, à travers le personnage de Lindamire, la courageuse Marie-Madeleine de Castille, épouse de Nicolas Fouquet, qui n’hésita pas à installer des presses clandestines à Montreuil et Vincennes pour défendre son mari des calomnies et conspirations de Colbert. Peint et moqué par Madame de Villedieu sous les traits de Clotaire, ce dernier mettra plus de dix ans avant de lui payer sa pension royale…

Découvrez également notre atelier enfant 7-12 ans pour sortir au théâtre en famille, le dimanche 12 mai !

Collations Matrimoine – du 20 au 22 avril à 16h30

Suite aux représentations en matinée du Favori de Madame de Villedieu au Théâtre Berthelot de Montreuil,

la compagnie La Subversive vous propose de poursuivre le spectacle avec des échanges autour de la pièce et du théâtre des femmes de l’Ancien Régime au bar du théâtre !

Les 20 et 21 avril 2017 de 16h30 à 18h

 

En présence de la metteuse en scène Aurore Evain et de comédien.nes de la troupe.

Parler du Matrimoine, c’est revaloriser l’image des créatrices qui ont construit notre Histoire. Comédienne, autrice, metteuse en scène et historienne de théâtre, artiste associée au Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon, Aurore Evain contribue à travers ses actions culturelles et artistiques à la redécouverte du matrimoine et des créatrices passées. Elle évoquera ses 20 ans de recherche sur les premières actrices et autrices de théâtre de l’Ancien Régime, qui l’ont conduite à remonter Le Favori de Madame de Villedieu. Les comédien.nes raconteront leur rencontre avec cette pièce et son autrice, et comment ils ont rendu vie à des personnages oubliés pendant près de 350 ans.

Entrée libre

Théâtre Municipal Berthelot – 6 rue Marcelin Berthelot 93100 Montreuil.

Ligne 9 : métro Croix-de-Chavaux

         

Apéros-Matrimoine – du 20 au 22 avril à 19h

Tous les soirs, au Théâtre Berthelot de Montreuil, à 19h, avant la représentation du Favori de Madame de Villedieu,

assistez à nos « Apéros Matrimoine », au bar du théâtre !

 

  • Jeudi 20 avril

« Apéro Villedieu » – Lire, éditer et mettre en scène Madame de Villedieu : Aurore Evain présentera Madame de Villedieu et sa pièce, et reviendra sur les 15 ans de recherche et création qui ont permis de remettre en scène Le Favori sur des scènes professionnelles en France et à l’étranger.

  • Vendredi 21 avril

« Apéro-Fouquet » : la metteuse en scène Aurore Evain reviendra sur les liens entre la pièce de Madame de Villedieu et le couple Fouquet, en leur temps seigneur et dame de Montreuil. En s’inspirant du plus grand scandale politique de l’époque moderne – le procès de Nicolas Fouquet -, Madame de Villedieu livre une audacieuse et satirique réflexion sur la naissance de la monarchie absolue et la politique-spectacle. Véritable pièce à clés, Le Favori met également en scène, à travers le personnage de Lindamire, la courageuse Marie-Madeleine de Castille, épouse de Nicolas Fouquet, qui n’hésita pas à installer des presses clandestines à Montreuil pour défendre son mari des calomnies et conspirations de Colbert. Peint et moqué par Madame de Villedieu sous les traits de Clotaire, ce dernier mettra plus de dix ans avant de lui payer sa pension royale…

  • Samedi 22 avril

« Apéro Amazones » – Mettre en scène le matrimoine théâtral : rencontre avec Aurore Evain, metteuse en scène du Favori, et Mylène Bonnet, metteuse en scène des Amazones d’Anne-Marie Du Bocage (Cie La KestaKabocheDe la création à la production, en passant par la diffusion, la communication, les actions culturelles, comment remonte-t-on une pièce d’autrice de l’Ancien Régime ? Que ces pièces nous apportent-elles aujourd’hui par rapport au répertoire classique transmis jusqu’à présent ?

Entrée libre

Théâtre Municipal Berthelot – 6 rue Marcelin Berthelot 93100 Montreuil.

Ligne 9 : métro Croix-de-Chavaux

Jeunes Femmes en colère – Lecture – 22 avril 2017

Le Théâtre des autrices scandinaves du XIXe siècle

Le 22 avril à 14 h, au Théâtre Berthelot de Montreuil
Lecture de Sauvé d’Alfhild Agrell et des Vraies femmes d’Anne Charlotte Leffler

 

 A l’occasion de la représentation au TMB du Favori de Madame de Villedieu, créée il y a 350 ans par la troupe de Molière, la Cie La Subversive est heureuse d’accueillir, avec le soutien du Théâtre Municipal Berthelot de Montreuil, la Compagnie Benoît Lepecq pour une carte blanche aux autrices de théâtre scandinaves du XIXème siècle.

Afin de remettre en lumière un autre pan oublié de notre matrimoine théâtral, des extraits de deux pièces de Alfhild Agrell et Anne Charlote Leffler seront lues, sous forme de dyptique, grâce à la traductrice et dramaturge Corinne François-Denève : Sauvé d’Agrell, et Les Vraies Femmes de Leffler.
Variantes de Nora, Berta et Viola vont-elles pouvoir se libérer de leur joug?

Avec : Barbara Castin, Pierre Duprat, Corinne François-Denève, Benoit Lepecq, Marion Malenfant, Fabienne Périneau, Joffrey Roggeman.

« La percée moderne » scandinave fut une révolution littéraire. Nombre de femmes y participèrent, femmes dont le nom s’abîma souvent dans l’oubli. Le projet « Jeunes femmes en colère » redonne une voix à Anne Charlotte Leffler, Victoria Benedictsson, Alfhild Agrell, Frida Stéenhof…

Sont désormais disponibles, en traduction française :

  • La Comédienne d’Anne Charlotte Leffler, trad. de Corinne François-Denève dans L’Avant-Scène théâtre (numéro double 1382, mai 2015). ISBN 978-2-7498-1321-9. Contient également une traduction de La Juliette de Roméo de Victoria Benedictsson.
  • Sauvé d’Alfhild Agrell, traduction de Corinne François-Denève, aux Éditions L’Avant-Scène Théâtre, collection des Quatre-Vents, ISBN : 978-2-7498-1363-9.
  • Théâtre complet d’Anne Charlotte Leffler, traduction de Corinne François-Denève, Classiques Garnier, collection « Littérature du Monde », ISBN 978-2-8124-6091-3.

Informations : cie.benoit.lepecq@gmail.com / 06 17 21 35 16
http://www.benoitlepecq.com

Entrée libre

Théâtre Municipal Berthelot – 6 rue Marcelin Berthelot 93100 Montreuil.

Ligne 9 : métro Croix-de-Chavaux


Voyage à la cour du Roi Soleil – Jeune Public – 12 mai 2019 à 16h

Par Magali Segouin,

guide-conférencière et costumière du Favori, de Madame de Villedieu

 

Dimanche 12 mai 2019 de 16h à 18h

à La Maison des enfants de la Cartoucherie de Vincennes

Conférence historique, ludique et pas soporifique pour un sou… à l’intention des enfants (7 à 12 ans)

Pendant que les parents pourront assister à la représentation du Favori, de Madame de Villedieu ou aux autres spectacles des théâtres de la Cartoucherie de Vincennes, les enfants feront eux aussi une plongée dans le passé à la découverte de Versailles et de la cour de Louis XIV.

Pourquoi le Roi Soleil est-il le roi le plus connu du monde ? Comment vivait-on à sa cour ? Qui sont Molière et Madame de Villedieu ? Qui est Le Nôtre ? Et Elisabeth Jacquet de La Guerre ? 

Comment se lavait-on à cette époque ? Pourquoi portait-on des perruques ? Quel est le langage de l’éventail ? Comment fait-on une révérence ?

 …

Autant de questions qui trouveront leurs réponses grâce à des jeux, des ateliers de confection et de bricolage, pour s’amuser tout en apprenant.

Magali Ségouin, costumière du spectacle Le Favori de Madame de Villedieu (1665) et conférencière diplômée, se passionne pour faire découvrir l’Histoire aux enfants.

Durée : 2h

Tarif: 10 €  (8€ pour les enfants inscrits à La Maison des Enfants)

Âge : de 7 à 12 ans

Nombre de places : 12

Réservation obligatoire auprès de la Compagnie La Subversive : compagnie@lasubversive.org 

Se présenter à 15h50 à La Maison des Enfants, entrée de la Cartoucherie, Route du Champ de Manoeuvre, 75012, Paris.